Les soldats du feu alertés aux environs de 4h du matin ont réussi à maîtriser l’incendie qui s’est propagé au marché des HLM, facilité par la poussée du vent, entraînant dans son sillage quarante deux (42 cantines) parties en fumée. Au moment où nous écrivons ces lignes, les sapeurs pompiers sont toujours en place pour éteindre les petits foyers de feu.

Les deux voies du marché HLM inaugurées et baptisées Allées Thierno Mountaga Tall le 25 janvier dernier ont été le théâtre d’un grave incendie dans la nuit du vendredi au samedi (3h du matin) où quarante deux (42) cantines remplies à bord de tissus et argent (les dégâts sont estimés à des centaines de millions de francs CFA). Le Groupement des Sapeurs Pompiers de Dieuppeul qui a dépêché trente neuf (39) éléments dont un Officier, avec deux (2) camions ou engins d’incendie, deux (2) ambulances et un véhicule léger de commandement étaient sur les lieux et se sont multipliés pour éradiquer ce qui pouvait être un drame sans précédent aux HLM.
« L’accès aux cantines a été assez difficile car elles étaient toutes cadenassées et on a réussi à ceinturer le périmètre atteint avec la bande de cantines au nombre de 42. Nous ne savons pas encore l’origine ni les causes de l’incendie. Par rapport à la gravité, on a dépêché une quarantaine d’éléments et deux camions qui faisaient la navette pour l’alimentation de l’eau car les dégâts sont très importants », 

informe le lieutenant Ansoumna Sagna trouvé sur les lieux par les reporters de Senego (7h17).
Cet énième incendie au marché des HLM pose la problématique de sa promiscuité et du danger qui guette les riverains avec des branchements électriques anarchiques. La Senelec a été dépêchée illico presto pour isoler les lieux car les fils électriques s’entrechoquaient et c’était assez dangereux pour les intervenants qui n’ont ménagé aucun effort pour cela.

Voir Aussi  Adji Sarr s’affiche en mode ramadan et imite Aida Mou Baye à la perfection (vidéo)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.