Selon la veuve du cheikh, le magal repose sur trois piliers à savoir la prière, la récitation des khassaides et enfin le Berndé .Et que Cheikh Ahmadou Bamba qui avait lui-même demandé aux fidèles mourides de le joindre dans son vœu de rendre grâce à son Seigneur qui lui  a gratifié de bienfaits. C’est ainsi qu’il appela les talibés mourides à l’accompagner par des « Berndé» et le Cheikh lâcha le mot et invite les talibés à faire du magal un moment de partage et a surtout varier les plats. Pour l’occasion Sokhna Aida Diallo, la préférée des Thiantacounes met les petits plats dans les grands pour donner à manger  et à boire  dans des assiettes en Or et argent à tous les pèlerins venus à Ngabou  .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.