Une rocambolesque affaire de violences conjugales a été jugée, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Au box des accusés, El Malick Nging. Ce dernier est accusé d’avoir tabassé et mordu sa femme. La raison ? Le mari ne pouvait plus supporter les cris du bébé, la nuit, rapporte L’As.

L’époux, condamné à un mois dont 15 jours de prison ferme, est poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entrainé une interruption de travail de 15 jours. Selon la plaignante, tout a commencé lorsque leur bébé a commencé à pleurer la nuit.

« Cette nuit là, mon mari était en train de dormir lorsque, soudain, notre bébé a commencé à pleurer. Quand il s’est réveillé, il m’a demandé de sortir de la chambre avec le bébé. Je me suis retourné pour chercher mes habits. C’est sur ces entrefaites que mon mari a frappé notre fils et lorsque j’ai voulu intervenir il m’a jeté dans le lit. Pis, il m’a donné deux gifles avant de me mordre à la joue et sur le dos. Après cet incident, je suis rentrée chez moi parce que je ne pouvais plus supporter les agissements de mon mari. Toutefois, je le pardonne grâce  à nos enfants », a déclaré l’épouse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.