Abdou Karim Sall continue dans la provocation : Le ministre méprise tout le monde

0
82

Abdou Karim Sall doit rendre les carcasses des gazelles Oryx

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable Abdou Karim Sall continue dans la provocation. Non content de démissionner ou d’être limogé de son poste de ministre, Abdou Karim Sall se montre arrogant, tout en faisant preuve de mépris à l’égard de toute l’opinion, tant nationale qu’internationale, indignée par le transfert de six gazelles oryx qui étaient dans la réserve de Raniérou à sa ferme privée. Une opération qui s’est soldée par la mort de deux de ces gazelles oryx au cours du transfert.

C’est à ceux qui vont jusqu’à ironiser pour indiquer que la viande de ces deux gazelles mortes a servi pour faire du steak, le ministre répond maladroitement. « On ne fait pas du steak avec une viande anesthésiée ». Pour ensuite ajouter : « J’en ai terminé sur ce sujet. C’est de la politique politicienne ». De qui se moque Abdou Karim Sall ?

Voir Aussi  Nécrologie : En pleine élection présidentielle, le peuple guinéen endeuillé (photo)

Il en a terminé avec le sujet ? Le peuple sénégalais, Xibaaru, non ! Abdou Karim Sall tient à se dérober à la manière du voleur qui après avoir fait disparaître son butin, fait tout pour faire oublier son forfait. « On ne fait pas du steak avec de la viande anesthésiée », déclare-t-il dans son style plein de provocation. Dans ce cas qu’il nous exhibe les carcasses de ces deux gazelles oryx mortes. Et qu’une autopsie soit faite pour découvrir de quoi elles sont mortes. Voilà des pas que le ministre n’osera jamais franchir.

Voir Aussi  La date du Gamou 2020 et du Burd dévoilée (Commission d’observation du croissant lunaire)

C’est pourquoi d’ailleurs, il déclare en terminer avec cette affaire. Faisant ainsi preuve de mépris à l’endroit de toute la nation. Ce n’est pas avec une telle attitude qu’il pourra se dérober. Tout ce que tous ceux qui sont choqués par cette affaire réclament, c’est que toute la lumière soit faite et que la vérité éclate. Et nous ne finirons jamais de parler de cette affaire, tant que toutes les conséquences ne seront pas tirées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.