Abdou Latif Coulibaly donne des conseils aux jeunes journalistes. L’homme, dans un long entretien avec le journal Enquête explique son choix d’avoir cédé à son métier au profit de la politique. L’ancien ministre de la culture explique comment les jeunes journalistes  peuvent profiter de leur métier pour réussir dignement. 

Je suis tenté de croire que les Sénégalais sont convaincus que le journaliste ne peut être que dans un rôle subalterne et qu’il n’a pas droit à entrer dans un gouvernement et y exercer. Cela est un grand complexe pour moi. Il y a un journaliste qui écrit pour dire ‘’les hommes de communication de Macky Sall’’. Le journaliste ne fait pas dans la communication. Il fait de l’information. Un journaliste n’est pas nécessairement apte à gérer un service de communication. On écrit ces choses-là pour nous flinguer.

A la limite, on nous reproche d’avoir fait de la politique. J’ai écrit des articles quand j’étais journaliste. J’ai fait une école de journalisme et quand je suis sorti, j’ai fait mon travail. Si, après mon départ, on en parle autant, c’est peut-être parce que j’ai laissé une place qui n’est pas occupée aujourd’hui” dit-il dans les colonnes du journal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.