Abdoulaye Daouda Diallo campe sur ses positions et refuse toujours d’intégrer le cabinet de Macky Sall 

12

Le gouvernement du Premier ministre Amadou Bâ n’est pas encore, tout à fait, stable. A en croire de nombreuses sources proches du palais comme de l’entourage du coordonnateur départemental de Benno Bokk Yakkar et de l’APR à Podor “des blocages existent toujours même si des émissaires sont en train de travailler d’arrache pied pour arrondir les angles.”

Loading video
https://youtube.com/watch?v=KweRJiL3dwI%3Fenablejsapi%3D1%26amp%3D1%26playsinline%3D1

Le choc des égos à l’origine du grand retard noté hier pour l’annonce du premier gouvernement d’Amadou Ba continue de bloquer la configuration définitive de l’ossature gouvernementale. A en croire de nombreuses sources logées au cœur pouvoir sénégalais, “c’est la volonté de Amadou Ba d’enlever Abdoulaye Daouda Diallo de son poste de Ministre de l’Economie et des Finances qui est à l’origine de tous les blocages. Depuis très longtemps le courant ne passait pas entre les deux hommes. Et le fait que ADD ait commandité un rapport accablant contre son successeur ne lui a jamais été pardonné par l’actuel Premier ministre

.”

“Enlevé” de son poste, Abdoulaye Daouda Diallo, le maire de  Boké Dialloubé à qui plusieurs postes ont été proposés, a tout refusé obligeant le chef de l’Etat à intervenir et à lui proposer de travailler à ses côtés comme directeur de cabinet. “Mais, depuis hier les gens sont en train de négocier avec lui. Mais, il a fait savoir qu’il n’est plus intéressé par aucun poste. Et le président Macky Sall, qui lui a envoyé des émissaires pour lui faire entendre raison, est décidé à ne pas céder à son chantage Ont soufflé ces mêmes sources qui ont fait savoir que les dès sont déjà jetés. Et que la messe est dite pour lui. 

Soit il accepte humblement d’être Dircab soit il s’en va.” Ont-elles fait savoir. Et, dans l’entourage d’Abdoulaye Daouda Diallo, on se prépare à organiser actions de scission. A Podor, au cœur de ce Fouta qui a tout donné à Macky Sall, des gens sont en train de s’organiser pour lancer un ultimatum à Macky Sall. “S’il ne remet pas ADD dans ses droits, dans les plus brefs délais, nous allons démissionner en cascade de l’APR. Comment peut-il faire ce coup bas à un homme qui a gagné largement sa commune lors de toutes les élections alors que Amadou Bâ et compagnie ont été laminés dans leurs bases?” Se demande-t-on dans l’entourage de ADD. C’est dans l’attente des résultats de cette médiation que le chef de l’Etat, Macky Sall, va quitter Dakar pour un long périple qui va le conduire en Angleterre et aux Usa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.