C’est la grosse information qui barre la une du quotidien Les Echos. En effet, selon nos confrères, Ousmane Sonko, le leader de Pastef, est accusé par une femme de viols et de menaces de mort.

Joint au téléphone, Ousmane Sonko dit n’avoir été informé d’aucune plainte à son encontre, ni par huissier ni par assignation, ni par signification.

Voir Aussi  Le Message Poignant D’un Jeune Manifestant À Ousmane Sonko: “Nguir Yallah Bo Jeulé Rewmi Boul Niou Torokhal, Sonko Sa Yaram Na Daw So Guené”

Toujours selon le journal, la dame A.Sarr, qui travaille dans un salon de massage sis à Sacré-Coeur 3, a été longuement auditionnée à deux reprises par les enquêteurs de la Section de Recherches, de même que la propriétaire du salon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.