Les chiffres fournis par L’Observateur sont effarants et donnent, à l’ère de la “gouvernance sobre et vertueuse” le tournis aux puristes et autres parangons d’une utilisation rationnelle des deniers publics.

Selon Maguette Sène, Directeur du matériel et du transit administratif (Dmta), l’État dépense chaque année 5 milliards Fcfa pour l’entretien de ses 11 000 voitures, dont 9000 en état de fonctionnement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.