Le chanteur Idrissa Diop, également vice-président du mouvement culturel pour le salut du Sénégal (MCSS)/Fula ak fayda, n’a pas été tendre avec le leader de Pastef, Ousmane Sonko. Au cours d’un entretien avec Seneweb, il n’a pas manqué de lui envoyer des piques.

« Quiconque est convoqué devant la justice doit répondre ! Nul n’est au dessous de la loi au Sénégal et le leader de Pastef doit répondre à la justice. Il n’y a aucune injustice ici. Cela risque de créer de l’anarchie dans notre système judiciaire », a d’abord déclaré le chanteur et ex membre de Yeww Askan Wi.

Voir Aussi  Affaire boycott Idrissa Gana Gueye : Le rappeur Booba accable Kylian Mbappé

Il en a profité pour lancer un appel à la jeunesse sénégalaise qui, d’après lui, est manipulée. « La jeunesse ne doit plus accepter de prendre des pilules de somnifères et de se faire endormir par des politiciens, qui en profite pour leur faire casser des choses. La jeunesse c’est l’espoir de ce pays. Je vais vous dire une chose, à partir de maintenant, aucun jeune ne sortira dans la rue pour combattre pour qui que ce soit. Nous ne l’accepterons plus », a-t-il affirmé.

Voir Aussi  Augmentation des salaires des enseignants : « Le Tekk Xel de Macky »

« 14 jeunes sont morts et personne n’est coupable. On ouvre les yeux et on regarde comme ça des gens nous parler de Yewwi Askan Wi. Si quelqu’un est convoqué par la justice, qu’il arrête de prendre des prétextes en parlant d’injustice parce qu’il n’y aucune injustice dans ce pays », ajoute l’ex-membre de Yewwi Askan Wi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.