Les parents de la victime Hiba Thiam, morte par overdose selon les résultats de l’autopsie ont été présents dans la salle, mais n’ont pas été entendus.

Me Seydou Diagne, l’un des avocats de la famille, a fait savoir que la mort de la jeune dame ne peut pas être passée en pertes et profits et a tenu à souligner que l’auteur principal des faits, en l’occurrence Dame Amar, a bien mûri sa défense par des dénégations et des mensonges. Il se désole en disant que les morts sont toujours les perdants. Pour lui, les charges corroborent les infractions et ils souhaitent que leur déclaration de culpabilité soit prononcée.

Voir Aussi  Urgent – Incendie puits de Gaz: Un nouveau décès!

En ce qui concerne les réparations, il a fait savoir qu’une vie humaine n’est jamais réparable, mais compte tenu de la souffrance et de l’atrocité, la famille demande une réparation d’un milliard de francs CFA.

Selon Me François Sarr, l’autre avocat de la famille de Hiba Thiam, les déclarations des prévenus devant le prétoire ne sont pas crédibles. « Ces déclarations sont même injurieuses envers la victime, » se désole-t-il. Me Sarr a rappelé les témoignages des amis, des collègues et des connaissances quand on a annoncé son décès. « Elle était décrite comme une fille rayonnante de joie, ambitieuse et qui s’était battue pour réussir sa vie. »

Voir Aussi  (07 photos) : Ces clichés qui montrent que Tatira Sow s’est métamorphosée en taille fine

La robe noire de confier que Hiba Thiam a emporté avec elle beaucoup de mystère et demande que justice soit faite dans cette affaire…

Dakaractu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.