Affaire des 2 milliards : Samuel Sarr longuement cuisiné par la Brigade de Recherches de la gendarmerie
Affaire des 2 milliards : Samuel Sarr longuement cuisiné par la Brigade de Recherches de la gendarmerie

Visiblement les choses s’emballent dans le dossier des 2 milliards qui opposent Cheikh Amar et Samuel Sarr. Le parquet a décidé d’instruire la plainte ou plutôt les plaintes croisées. Hier Cheikh Amar et Mbaye Kane Lo ont été entendus par la Brigade de Recherches de la gendarmerie. En plus d’être cité comme témoin dans le dossier des 2 milliards, il se trouve que Mbaye Kane Lo a également porté plainte contre Samuel Sarr. Un dossier explosif qui risque d’être une bombe à fragmentation. Depuis ce matinSamuel Sarr qui est au cœur de ce dossier est entrain d’être cuisiné par les pandores de la Brigade de Recherches.   Samuel Sarr est accusé de devoir au célèbre homme d’affaires Cheikh Amar, la somme de 2 milliards F CFA. Refusant de payer en dépit des multiples relances, l’homme d’affaires a porté plainte chez le procureur. Le camp du patron de TSE d’informer qu’en 2014, soit deux ans après la perte du pouvoir par le Parti démocratique sénégalais, l’ex-ministre se serait présenté devant l’homme d’affaires pour requérir de l’aide au profit de l’ancien Président me Abdoulaye Wade. « Samuel lui a dit que le Vieux avait des difficultés, il voulait seulement aider parce qu’il l’aime bien », a-t-on expliqué du côté du plaignant. Qui d’ajouter : « Mais Samuel n’a jamais donné l’argent à Me Wade, il a fait la bringue avec ».

En retour le Ministre Samuel SARR a  déposé deux plaintes dans l’affaire des 02 milliards soulevée par Cheikh Amar. L’une vise l’avocat Me Seydou Diagne et l’autre Cheikh Amar dont il est l’avocat alors qu’il était celui de Me Abdoulaye WADE dans la même affaire. La plainte faite contre Me Seydou Diagne le 04 Novembre 2021, est adressée aussi au Bâtonnier de l’Ordre des avocats du Sénégal.  Dans sa plainte, Samuel Sarr a écrit : « Qu’il entend déposer et dépose effectivement plainte contre Maitre Seydou DIAGNE, Avocat à la Cour pour mettre fin à ses agissements que ne justifient ni la dignité de sa profession, ni l’honorabilité de son serment, ni la déontologie de l’avocat

 ». Il ajoute : « est-il possible que l’avocat qui a collationné les différents versements de M. AMAR, vérifié toutes les traites qu’il a déposées et qui a établi lui-même le tableau des sommes reçues et reversées avant d’attaquer M. AMAR puis d’être payé pour ses diligences retourne sa robe pour affirmer dans une plainte au profit de Cheikh AMAR le contraire de ce qu’il a soutenu dans son assignation contre Cheikh AMAR ? ». Selon Monsieur Sarr toujours, « cette démarche qui vise à m’extorquer des fonds et à jeter le discrédit sur ma réputation ne peut, ne doit pas être porté par l’avocat à qui j’ai personnellement remis l’ensemble des pièces, justificatifs et correspondances aux fins de poursuivre un adversaire qu’il défend aujourd’hui contre moi. Cette démarche inélégante et malhonnête jure avec la conception que, de l’extérieur, nous nous faisons de la délicatesse, de la loyauté et de la dignité de l’avocat ». Il a ainsi déposé cette plainte « contre Maitre Seydou DIAGNE pour tentative d’extorsion de fonds, de faux en écriture privée et usage de faux et de dénonciation calomnieuse ». Contre Cheikh Amar, Samuel dit avoir fait cette plainte « pour les délits de tentative d’extorsion de fonds, de faux en écriture et usage de faux et dedénonciation calomnieuse ».

Un dossier àsuivre en attendant le prochain sur l’achat d’hydrocarbures avec des commissions faramineuses qui impliquerait  également Samuel Sarr.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.