L’affaire des 94 milliards FCFA resurgit avec la plainte que le leader de Pastef Ousmane Sonko avait diligentée à l’encontre de Mamour Diallo, ancien directeur général des impôts et domaines.

Selon la Rfm, cette plainte de Sonko a été classée par le Doyen des juges. Pour l’avocat de Mamour Diallo, l’immunité parlementaire du leader de Pastef doit être levée afin qu’il puisse être traduit devant la justice.

Assane SEYE-Senegal7

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.