La décision de Lgbt de France de vilipender Serigne Cheikh Lô Ngabou  qui dirige Safinatoul Amane  et des marabouts de Touba continue de faire grand bruit sur l’international

Selon le journal  les Echos, la police religieuse de Touba accusée d’avoir fait arrêter des homosexuels

dans la cité religieuse dégage en touche. Serigne Cheikh Lo Ngabou précise que ce n’est pas la l’organisation qu’il dirige qui a arrêté ces homosexuels dont on a parlé. 

Selon lui, la Lgbt de France qui a donné l’information a donc tout faux. C’est une autre organisation dénommée Xidmatoul Xadim qui a arrêté les homosexuels que Lgbt France est en train de défendre au point saisir le ministère français de l’intérieur et l’Union européenne, précise-t-il.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.