Alors que l’hypothèse d’une fugue prend de plus en plus d’ampleur, l’analyse de sa chambre par la police française a donné des détails intrigants. Cet exercice effectué par la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP semble avoir montré que l’étudiante sénégalaise aurait pu partir en emportant des vêtements et des effets personnels.

Il reste maintenant à savoir si c’est avant ou après le réveillon du Nouvel an. Jusqu’à sa disparition, elle occupait une pièce de 11m2 au troisième étage d’une résidence sise au boulevard du Port-Royal.

Voir Aussi  L’histoire jamais racontée de Diary Sow par son ancien professeur d’anglais

Deux fois de suite meilleure élève du Sénégal, Diary Sow n’a pas donné de nouvelles d’elle depuis le 4 janvier dernier. Son absence a été constatée par son école, le Lycée Louis Le Grand de Paris qui a alerté les autorités consulaires sénégalaises qui, à leur tour, ont déposé une déclaration à la police du 8e arrondissement.

La disparition de Diary Sow a mobilisé toute la communauté sénégalaise. Ce week-end, des associations de ressortissants sénégalais ont initié une campagne de distribution de flyers dans le 13e arrondissement.

Voir Aussi  (vidéo) Des signes montrent que Diary Sow est en vie

L’ambassadeur du Sénégal et le consul général ont fait le point sur les recherches et ont révélé que les remontées d’informations fournies par les hôpitaux et les brigades de sapeurs pompiers laissent à penser que sa vie n’est pas en danger. Des informations font état de sa présence à Toulouse pour les fêtes de fin d’année…

dakaractu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.