Selon Paris, ce n’est pas par ce que la << piste criminelle >> est écartée dès les premiers jours et qu’ << il y a des signes évidentes de vie >> qu’il faudra se faire des films sur l’ << absence inquiétante >> préférée au vocable << disparition >> de Diary Sow. <<

Parler de fugue c’est quand même trop, nous ne sommes pas dans une logique de démenti, mais c’est inapproprié pour une fille majeure. Qui connait la législation française sait qu’ici, toute personne qui a atteint la majorité peut aller où elle veut, quand elle veut et n’est pas tenue de donner des informations sur son lieu de vie et sur ce qu’elle fait >>, précise-t-on du côté de la mission consulaire. Et les sources de l’Observateur d’ajouter : << Départ volontaire ? Oui ! Mais dans quelles conditions ?

Voir Aussi  Arrestation de Ousmane Sonko et manifestations: La Réaction du PDS

Dans quel état mental ? Ceux qui parlent ou écrivent sur cette affaire doivent penser à tout cela. A l’état psychologique de la fille, à la détresse de ses parents et du peuple sénégalais. Nous devons veiller surtout à ce que Diary Sow puisse revenir parmi nous saine et sauve, sans que porte atteinte à son image ni à celle de sa famille. Nous ne devons surtout pas la perdre.>>

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.