Affaire «Force spéciale» : huit mandats d’arrêt requis, voici les noms de personnes visées

El hadji Issakha
El hadji Issakha 29 juin 2022
Mise à jour 2022/06/29 at 10:23

Le procureur de la République a bouclé son réquisitoire introductif à propos de l’affaire des onze membres de la «Force spéciale» accusés d’avoir voulu semer le chaos à Dakar. Le chef du parquet a transmis le dossier au juge du deuxième cabinet et requis le mandat de dépôt contre les mis en cause.

Mais le ministère public ne s’est pas arrêté en si bon chemin. D’après L’Observateur de ce mercredi, le procureur a en plus requis le mandat d’arrêt contre huit personnes qui seraient liées à cette affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat mais qui sont dans la nature.
Le journal a donné les noms de tous les concernés. Il s’agit de Aliou dit Dounkhaf, Ousmane Diouf, Yaya Cissé, Khadim Ndiaye, Awa Dia dite Nadine, Babacar Ba, Ousseynou Seck alias Akhenaton et Max Killuminati.

Ces deux derniers sont localisés en Europe. Pour leur arrestation, L’Observateur informe que Interpol a été mis sur le coup. Akhenaton et Killuminati sont présentés comme les cerveaux de la «Force spéciale».

Partager cet Article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mersin eskort -
eskişehir eskort