La SONATEL est éclaboussée par l’affaire «Sweet Beauté» qui continue de défrayer la chronique.

B. D., agent en service à l’agence de la Médina, a été cueilli, hier, par la Division des investigations criminelles (DIC) où il est en garde à vue.

D’après Libération, il est soupçonné d’avoir livré les numéros des autorités étatiques menacées de morts.

Voir Aussi  Affaire Sonko – Adji Sarr : Le faux pas du ministre de la justice !

Un lien est établi entre Fatima Mbengue et l’agent de la Sonatel en cause.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.