La vague d’arrestations des pro-Sonko se poursuit jusque chez les forces de l’ordre. Un policier et un gendarme ont été arrêtés la semaine dernière et remis à la brigade prévôtale.

D’après Le Quotidien, ils sont soupçonnés de fournir des informations et des renseignements à Ousmane Sonko.

Deux autres policiers ont aussi été entendus pour les mêmes raisons. Relâchés, ils sont sous très étroite surveillance.

Voir Aussi  Longue file devant les restaurants à l’Ucad: le COUD réajuste ses horaires, après la dénonciation de Sonko

SENEWEB

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.