Affaire Xudamul Khadim – Commissaire Thiombane : La demande surprenante de Moustapha Diakhaté 

25
Affaire Xudamul Khadim – Commissaire Thiombane : La demande surprenante de Moustapha Diakhaté 
Affaire Xudamul Khadim – Commissaire Thiombane : La demande surprenante de Moustapha Diakhaté 

« Un civil ne doit pas contraindre un autre civil ». C’est du moins ce qu’avait rappelé le commissaire qui invite la police religieuse de Touba (Khoudamul Khadim et Safinatul Aman) à la retenue.Ainsi, de nombreux dignitaires mourides se sont offusqués, suite à cette déclaration du commissaire Thiombane qui demande à ces organisations de collaborer avec la police nationale dans le cadre du renseignement.

Dans un post intitulé « Affaire Khoudamoul Khadim : le Commissaire Thiobane honore la République », Moustapha Diakhaté a demandé au « gouvernement du Sénégal » de « procéder à la dissolution, sans délai, de ces deux structures ».

« Le commissaire Thiobane mérite d’être soutenu par la République et tous les républicains.

En dénonçant les agissements des milices Khoudamoul Khadim et Safinatoul Amann, le Commissaire Thiobane honore l’Etat de droit.

La République ne doit pas tolérer l’existence de forces de défense et de sécurité et une justice parallèles sur aucune partie du territoire national.

C’est inadmissible que des individus, qui ne sont ni officiers de police judiciaire encore moins des magistrats, puissent s’arroger le pouvoir régalien du parquet et d’auxiliaires de justice pour arrêter des citoyens, les filmer, les auditionner et les obliger à faire des aveux devant les caméras.

Pour ce qui le concerne, le gouvernement du Sénégal doit procéder à la dissolution, sans délai, de ces deux structures et s’il le faut augmenter les effectifs des policiers et gendarmes et leurs moyens d’intervention pour assurer la sécurité des populations de la Commune de Touba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.