Agression mortelle de l’étudiant Joel Ahyi : Les premiers éléments de l’enquête dévoilés
Agression mortelle de l’étudiant Joel Ahyi : Les premiers éléments de l’enquête dévoilés

Joel Célestin Philippe Ahyi, étudiant en master, a été attaqué, alors qu’il accompagnait deux de ses amies. Le pensionnaire de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ) a été tué de plusieurs coups de couteau dans la nuit du 26 au 27 septembre. Selon Libération, la police du Point E a été dessaisie au profit de la Sûreté urbaine de Dakar pour élucider ce crime odieux commis sur ce fils unique.

La police du Point E dessaisie au profit de la Sûreté urbaine de Dakar

La chasse aux  agresseurs de Joël Célestin Philippe Ahyi, étudiant tué dans la nuit du 26 au 27 septembre à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar est ouverte. La Sûreté urbaine de Dakar a été saisie. Le commissariat du Point E, qui était compétent en la matière, a été dessaisi au profit de la Sûreté urbaine de Dakar qui a lancé la traque pour mettre la main sur les assassins, informe Libération de ce mardi.

4 coups de couteau pour un téléphone

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que les agresseurs ont asséné à Ahyi quatre coups de couteau parce qu’il refusait de leur donner son téléphone portable. Il était en compagnie de deux étudiantes, elles aussi victimes de vols.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.