Attaques contre Macky Sall : Un responsable de Com de Thierno Alassane Sall reçoit des menaces de mort. Mais qui doit en vouloir à ce respo
Attaques contre Macky Sall : Un responsable de Com de Thierno Alassane Sall reçoit des menaces de mort. Mais qui doit en vouloir à ce respo

AIBD : Thierno Alassane Sall dénonce un gros scandale du régime Macky Sall

Le président de «République des valeurs» n’apprécie pas du tout l’attribution par le régime Macky Sall, de la gestion de l’aéroport international Baise Diagne (Aibd) à une société turque. Et lorsqu’on lie l’Etat pour 25 ans ou 30 ans, il faut procéder par appel d’offres, insiste Thierno Alassane Sall au sujet du consortium Limak Aibd Suma (LAS).

«Abdoulaye Wade, quel que soit ce qu’on peut lui reprocher, avait pris le soin d’organiser un appel d’offres international, et c’est sur cette base que Fraport est venue. Moi, en tant que membre de l’aviation civile du Sénégal, étant opposant, j’ai dénoncé et étant ministre, j’ai dénoncé. J’ai tout fait pour qu’ils sortent et qu’on organise les conditions les meilleures pour l’exploitation de cet aéroport», ressasse l’ancien ministre de l’Energie dans un entretien au journal Les Echos.

Voir Aussi  Exclusif – Libération de Sonko et manifestants : La seule condition pour Macky accepte de discuter avec Alioune Tine et Cie

«La société turque en question, qui est montée avec la société sénégalaise, qu’ on me dise dans quel aéroport au monde ils opèrent, qu’on me dise le cahier des charges qu’ils ont reçu», charge encore Thierno Alassane Sall selon qui, «Les Sénégalais doivent s’intéresser à qui on a donné les boutiques freeshop, à qui on a donné le handling, les salons business… dans quelles conditions, à qui ? Pour quelles raisons on organise l’exploitation de l’aéroport, entre un club d’amis, sans qu’il y ait ni appel d’offres, ni informations du grand public».

Voir Aussi  Manifestations: Sa réaction attendue par les Sénégalais, Macky Sall sort du silence sur les réseaux sociaux

«C’est ce qu’on a reproché au régime d’Abdoulaye Wade, à une échelle beaucoup moindre, parce qu’il ne s’agissait que de SHS. Personne ne peut dire aujourd’hui sur quels critères ont été choisies les deux sociétés turques, qui sont des sociétés de construction de Btp et pas d’exploitation d’aéroport, associées à l’Aibd. Dans quelles conditions on a mis en place AAS, qui dit-il, nous a valu le plus gros accident dans un aéroport dans le monde…».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.