L’annulation du défilé du 4 avril, pour la deuxième fois à cause de la maladie à coronavirus, a plongé les majorettes du Lycée John Kennedy de Dakar, entre déception et peine. Elles qui illuminaient la fête de l’indépendance du Sénégal à travers leur belle chorégraphie et pas de dance.

« Depuis deux ans, nous attendons impatiemment le défilé du 4 avril et cette année non plus, il ne sera pas au rendez-vous. A la longue, cela devient frustrant. Les défilés étaient des moments de partage, de solidarité et d’entraide entre filles. Je suis vraiment déçue », a confié Ndeye Sokhna, au journal L’observateur.

Voir Aussi  Excellente nouvelle de dernière minute pour Marième Dial

Depuis 2016, Aïcha Gueye fait partie des 75 majorettes du Lycée John Kennedy. La jeune fille de 17 ans explique que devenir majorette était un rêve d’enfant. Cependant, avec les restrictions liées à la covid-1, son moral est dans le talon.

« J’ai été très fier de faire des prestations devant le président de la république. Mais également d’apporter ma participation à cette fête de souveraineté. Cette année, malheureusement, nous ne pourrons pas défiler « , a regretté la jeune lycéenne.

Voir Aussi  17 Avril 2021 : Découvrez les énormissimes cadeaux donnés à Sokhna Aida Diallo

C’est dommage, a confessé avec tristesse, Aïcha qui est actuellement en classe de terminale. Hormis elle, tant d’autres majorettes ont exprimé leurs peines et déceptions suite à cette annulation du défilé.

PRESSAFRIK

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.