Anse Bernard

Après l’affaire des terres de Ndingler/Djilakh et la polémique sur la Corniche Ouest, un autre scandale foncier est signalé à Anse Bernard sur la Corniche Est.

Selon Tribune, l’État a vendu trois hectares à une société sud-africaine pour l’érection d’un hôtel de 5 voire 7 étoiles.D’après les informations du journal, le site a été déclassé par décret présidentiel numéro 2017/525 du 10 avril 2017.

Voir Aussi  Présidentielle Guinéenne: Alpha Condé vainqueur au premier tour avec 59%.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.