Faisant l’objet d’une plainte pour viol et menaces de mort, Ousmane Sonko risque aussi de faire face à un autre dossier confié au Doyen des juges Samba Sall.

Selon le quotidien L’Observateur, il lui est reproché un «appel à l’insurrection». Ce, suite à ses propos tenus lors de son face-à-face avec la presse, dimanche 7 février dernier.

Voir Aussi  Affaire Sweet Beauté : Ousmane Sonko a déchargé la convocation du juge

Ladite procédure plane sur la tête de L’ancien inspecteur des impôts. Elle est ouverte depuis le placement sous mandat de dépôt, vendredi dernier, par le juge du 8me cabinet d’instruction, selon toujours l’Observateur.

Pour rappel, c’est aujourd’hui lundi que l’Assemblée nationale va mettre en place la commission Ad Hoc devant se pencher sur la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.