La conférence de presse tenue ce jeudi 16 mars par le mouvement Y’en à Marre a été l’occasion pour les camarades de Kilifeu et Simon, placés sous mandat de dépôt pour une affaire de trafics de visas, d’expliquer leur point de vue sur cette affaire.

En effet, Thiat qui s’est prononcé lors de ce point de presse, considère que cette affaire est manipulée par la justice et le pouvoir en place.
A l’en croire, beaucoup d’incohérences ont caractérisé le dossier dans lequel la justice aurait fabriquer des preuves pour enfoncer les mis en cause.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.