Le Patron de Sedima, Babacar Ngom aurait perdu 16 millions de FCFA en valeur marchande en poulets dans une opération d’aviculture que son collaborateur. Pape Bakary Coly devait réaliser pour une durée de 90 jours.

En effet, il avait remis à son collaborateur des poussins d’une valeur de 16 millions de FCFA. Mais au bout de 90 jours, temps de maturation des poussins. Il devait vendre puis restituer à la Sedima son argent pour ensuite prendre ses bénéfices.

Hélas, lors que ce délai qui lui est imparti est atteint, Pape Bakary Coly n’a pas daigné respecter sa part de contrat. Et après de multiples mises en demeure qui sont restées infructueuses, l’homme d’affaire l’a trainé hier, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Voir Aussi  Dernière minute : La 2STV perd un de ses grands journalistes(photo)

Devant le juge, Pape Bakary Coly a déclaré que la phase de maturation des poulets a coïncide avec la saturation du marché. « Comme j’avais des difficultés pour écouler le produit, s’en est suivi un pourrissement de la viande », dit-il. Le juge qui n’a pas cru un seul mot de ce qu’il l’a dit l’a poussé à dire la vérité. Là, il a fini de donner une autre version des faits.

Voir Aussi  Meurtre de Kiné – Bougane hausse le ton et avertit : « Si des solutions ne sont pas trouvées… »

Cette fois-ci, il déclare que les poulets ont dû contracter une épidémie. Je dois 16 millions à la Sedima et je me suis engagé à les payer par moratoire. Son avocat a précisé que cette affaire est civile et non pénale.

Au final, il sera déclaré coupable et condamné à 6 mois de prison avec sursis et à payer à titre de dommages et intérêts la somme de 17 millions de FCFA AU Patron de la Sedima, note les Echos.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.