C’est un Birima Ndiaye très remonté qui a accordé à Dakaractu un entretien. Le courroux du syndicaliste, par ailleurs fervent défenseur de Macky Sall est à trouver dans les premiers éléments de l’enquête de l’IGE sur la gestion des bourses. Lesquels éléments semblent incriminer le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan; notamment la direction des bourses. En même temps, le ministère de l’Enseignement supérieur, de l’Innovation et de la Recherche est blanchi. Avec le franc-parler qui semble être son principal atout, un défaut pour d’aucuns, Birima Ndiaye voit la main de mal intentionnés qui chercheraient à nuire à Amadou Bâ. Or, pour lui, l’heure n’est pas à la division. Malheureusement, se désole-t-il, Macky Sall ne s’est pas défait des « bandits » qui rodent autour de lui et qui ne travaillent pas nécessairement pour sa réussite. Sur le registre politique, Birima Ndiaye s’en est pris à Karim Wade, à Hadjibou Soumaré et n’a pas épargné la nouvelle pépite du landerneau politique. Le chroniqueur s’oppose fermement à ce que son candidat Macky Sall accède à la requête d’Ousmane Sonko. « Si Macky Sall accepte un débat avec Sonko, je le quitte », menace-t-il d’un ton ferme. Tout simplement du Birima…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.