Plainte: Les accusations de Mamour Diallo contre Ousmane Sonko a fuité (document)

L’affaire des 94 milliards F Cfa va connaître un tournant judiciaire, après plusieurs mois de dilatoire de Mamadou Mamour Diallo. L’ancien directeur des Domaines qui a été accusé de détournement par le leader du PASTEF. Il a enfin décidé de déposer sa plainte pour obliger Ousmane Sonko à produire les preuves de ses accusations.

Le tribunal pour trancher

L’ancien directeur des Domaines a décidé de traîner l’opposant Ousmane Sonko devant les tribunaux. Mamadou Mamour Diallo, qui a été accusé d’avoir détourné quatre vingt quatorze (94) milliards F Cfa par le chef de file du parti  PASTEF, compte laver son honneur. Selon ses avocats, il va saisir la justice lundi ou mardi prochain au plus tard.

La « sentence » de la commission d’enquête

Après un réquisitoire chargé contre le leader des Patriotes, la commission d’enquête parlementaire mise en place dans le cadre du dossier des quatre vingt quatorze (94) milliards F Cfa, a lavé à grande eau, Mamadou Mamour Diallo. L’ancien directeur des Domaines a été donc blanchi par les députés, dans un contexte où son accusateur a déjà été auditionné par le doyen des juges Samba Sall.

Nullité du rapport

Selon les praticiens du droit « ce rapport de la commission d’enquête parlementaire n’a plus aucune valeur juridique, dès lors que la justice s’est maintenant saisi du dossier ». Il s’agit d’une réalité relevant du principe de la séparation des pouvoirs.

Plainte contre plainte

Mais avec la plainte du mis en cause, qui sera déposée la semaine prochaine, les deux (2) parties vont se retrouver à la barre du tribunal, à la décharge de Sonko qui a été le premier à déposer une plainte aussi bien auprès du procureur de la République, qu’auprès du doyen des juges. Ce, après avoir déclaré qu’il ne répondrait à aucune convocation de cette commission d’enquête qu’il dit ne pas reconnaître.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.