Braquage au marché central de Mbour : le film sanglant de la fusillade

71

Il est 12 heures. Samedi 10 décembre 2022, Aly Kouyaté débarque au marché central de Mbour à bord de sa moto en provenance de Thiès. Il se gare devant le bureau de change Ndiaga Ndiaye et exprime son désir de procéder à une conversion de billets de dollars en franc CFA.

Seul sur son lieu de travail, le cambiste accepte l’offre. Kouyaté sort alors deux billets de 1 dollar et les présente au cambiste qui puise dans sa caisse le montant conventionné et le dépose sur le comptoir. Mais subitement, le client dégaine son pistolet contre le cambiste, profère des menaces et demande à ce dernier de lui remettre tout l’argent de la caisse.

Le cambiste panique, prend les fonds de roulement et les donne au braqueur. Ce dernier récupère tout le fric et le met dans ses poches. Il marche à reculons tout en pointant le pistolet contre le cambiste qui maintient ses bras en l’air laissant son assaillant s’enfuir.

Mais, au moment où le braqueur tente de ressortir du bureau, le cambiste fait le tour du comptoir de son box, se jette sur lui et l’attrape avec force par le cou. Face à la témérité de son antagoniste, le braqueur ouvre le feu et atteint le cambiste à l’épaule. Il se vide de son sang, s’affaiblit et s’écroule brusquement au sol.

Alerté par la détonation, Ngagne Cissé, charretier manutentionniste d’un magasin à proximité, accourt vers le grand portail du bureau de change et tombe sur le malfaiteur, qui prend la fuite et tente d’enfourcher sa moto pour s’échapper.

Il est très vite pris en chasse par le charretier, qui tente de le rattraper. Le braqueur se retourne contre le cocher, tire encore un coup de feu et l’atteint au niveau de la gorge et la poitrine. Ce dernier s’affale et décède sur le coup.

Ce fut alors la ruée vers le bureau de change. La foule trouve le cambiste dans un état piteux, l’embarque et le conduise à l’hôpital. Mais au cours de son évacuation, il décède. Ce qui déclenche un tollé dans le marché central de Mbour.

C’est alors la chasse à l’homme. Dans la folle course-poursuite, le malfrat tire encore des coups de feu sur la foule et fait trois victimes collatérales. Des individus ont reçu des balles perdues dans leurs lieux de commerce respectifs.

En fin de compte, trois personnes sont tuées, dont deux commerçants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.