Henry Kasperczak, le technicien franco-polonais a laissé d’amers souvenirs aux sénégalais en 2008 au Ghana, laissant les Lions en rade après une déconvenue devant l’Angola (1-3) et un match devant la Tunisie (1-1).

Neuf (9) ans après,  il est à la tête de l’équipe de la Tunisie qui va rencontrer le Sénégal ce samedi à 19h GMT et il n’a pas été raté par un journaliste sénégalais lors de sa conférence de presse d’avant match.

Voir Aussi  Nécrologie : Un International Sénégalais Décède À L’âge De 28 Ans (Photos)

« Resteriez-vous jusqu’au bout avec la Tunisie quoiqu’il arrive? », fait-il allusion à son abandon à Tamale. Le technicien, visiblement irrité et furieux ne répond pas à la question et veut se concentrer sur le sujet qui l’intéresse le plus, le terrain.

« Le Sénégal est une grande équipe, cependant, notre qualification se jouera lors du dernier match contre le Zimbabwe », dit-il. A l’en croire, ce n’est pas un handicap de jouer tour à tour le Sénégal et l’Algérie d’autant qu’il affirme avoir une base solide pour contourner ses pièges. « Néanmoins, comme l’ont dit mes joueurs, démarrer par une victoire devant le Sénégal est souhaitable ». 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.