Après le député Moustapha Cissé Lo, qui avait, il y a 3 ans, accusé de hautes autorités du pays « de convoyer la drogue au Sénégal », c’est au tour du capitaine Dièye de charger un ministre de la République. « Un commissaire avait confié qu’après une saisie importante de drogue, juste avant l’incinération, il y avait un ministre qui voulait qu’il lui vende cette drogue saisie. Face à la résistance de l’agent, le ministre a proféré des menaces contre lui », a révélé Mamadou Dièye, sur le plateau de Diissò, de la Dtv. Comme pour corroborer la thèse selon laquelle, la perte de certaines quantités de produits prohibés, après saisies spectaculaires, découle souvent de magouilles, au sommet de l’État.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.