L’armée sénégalaise a amorcé, depuis dimanche, une offensive contre les bases militaires de l’aile Salif Sadio du Mouvement des Forces démocratiques de la Casamance (Mfdc). Mais, la Communauté de Sant’Egidio, qui facilitait jusqu’ici la discussion entre l’Etat du Sénégal et les rebelles, appelle au calme.

«Sant’Egidio demande la fin des opérations militaires actuelles de l’armée sénégalaise afin de sauvegarder la stabilité de la zone concernée et de maintenir ouverte la voie du dialogue», indiquent-ils dans leur communiqué parcouru par iGFM.

La communauté réitère sa pleine disponibilité à poursuivre le processus de négociation. Elle est convaincue que seule une négociation raisonnable permettra une paix définitive en Casamance.

Sant’Egidio rappelle qu’après les affrontements du 24 janvier entre soldats sénégalais de l’Ecomig et des éléments de Salif Sadio, «Sant’Egidio est intervenu pour faire cesser les incidents et limiter leurs conséquences, réussissant à obtenir la restitution des corps des soldats sénégalais tombés et la libération des sept soldats sénégalais.»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.