L’image d’un président Alpha Condé avec un «féticheur» dans un véhicule juste après son arrestation par les putschistes a suscité beaucoup de débats sur les réseaux sociaux, ce dimanche 5 septembre.

Des internautes sont allés jusqu’à se demander s’il a fallu que le «marabout» aussi intervienne pour que l’on arrête le président Alpha Condé. Le neutraliser lui et sa garde rapprochée.

C’est faux!, semble dire le Comité national de rassemblement et du développement (Cnrd). Qui soutient que «l’homme, en premier plan, se nomme Michel Lamah». «Ce membre des Forces spéciales a piloté l’arrestation d’Alpha Condé », a-t-il révélé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.