Suite à l’information faisant état de son limogeage de l’école IAM, l’ancien capitaine Seydina Oumar Touré est sorti du silence. Il confirme les propos du journaliste Pape Alé Niang.

Voici l’intégralité de sa publication !

« Mes très chers compatriotes

J’ai été contacté ce matin par la Direction de l’IAM qui a souhaité mettre un terme à notre collaboration pour des raisons que je préfère garder par respect pour cette grande école.

Je renouvelle encore une fois mes remerciements au Professeur Moustapha Mamba Guirassi et au groupe IAM pour la confiance. Il faut reconnaître qu’ils ont au moins essayé.

Voir Aussi  Recrudescence des agressions : Dj Boub's plaide pour un retour de la peine de mort

Cette pression sur l’IAM montre la vraie nature de l’homme politique africain qui combat ses propres citoyens. Où est la démocratie, où la liberté dans tout ça.

Il est temps de grandir, il n’y a plus de colonisation, nous sommes entre compatriotes et ce pays nous appartient à nous tous.
Quand on gouverne un pays libre, on ne combat pas ses citoyens, il faut les assister et les protéger quelles que soient leurs appartenances politiques et religieuses.

Voir Aussi  Meurtre de Kiné Gaye : La thèse de l’agression écartée, un collègue de la victime arrêtée

Je pense que je vais repartir chez moi à Kolda, acheter mes bœufs et cultiver. Là aussi je me demande s’ils ne viendront pas confisquer les terres et les animaux, ou même empêcher le ciel de pleuvoir 😀😀😀😀😀😀😀😀
Dieu est très grand.

Merci »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.