Le Président directeur général du groupe Wari ne compte pas rester les bras croisés. Ce, après le verdict rendu, hier, par la troisième Chambre du tribunal correctionnel de Dakar dans l’affaire opposant Kabirou Mbodji à ses ex-associés.

En effet, l’homme d’affaires a été condamné pour « abus de biens sociaux » à une peine de deux ans de prison, dont 6 mois ferme. Il devra également payer un montant de 5 milliards de francs Cfa à ses anciens associés.

Une décision que déplorent les avocats de Kabirou Mbodj, en l’occurrence Mes Babacar Camara et Pierre Olivier Sur. « Nous déplorons la décision rendue par le Tribunal. Nous ne sommes pas d’accord. Nous allons interjeter appel », a fait savoir Me Babacar Camara, selon Walfadjiri.

Ce dernier estime que cette décision de rejet de la Cour suprême a pour effet de rendre irrévocable la décision blanchissant leur client. « Le Tribunal n’avait pas à outrepasser la décision de la Cour suprême. Elle est irrévocable. Elle entre dans l’ordonnancement juridique. Même si notre client était absent, le juge était tenu, parce qu’ayant le document avec lui, de le relever d’office. Il n’a pas pu devoir le faire. Il y a des conventions internationales que le Sénégal a signées qui disent que tout individu a droit à un procès équitable. Elles s’imposent à l’Etat du Sénégal », dénonce-t-il.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.