L’artiste-chanteuse, Coumba Gawlo qui a perdu sa voix, est revenue sur les circonstances de sa maladie, ce samedi, sur la TFM.

« Je respecte mon public, la réalité est là et elle me rattrape. Il faut avoir le courage et la dignité de parler au public. Je dois dire pourquoi mon public ne me voit plus sur scène. En Afrique c’est difficile mais je pense que c’est mon métier et il fallait parler », a-t-elle déclaré, dans « Invité d’Honneur ».

« C’est après mon intervention »

« C’est maladie est arrivée subitement entre septembre et octobre après mon intervention. Je pensais que c’était juste dû au confinement. Après le mois d’octobre, j’ai remarqué que ça n’allait pas. Même pour parler, c’est difficile. La corde vocale me fait mal. C’est après que j’ai appelé mon médecin et il m’a dit que c’est quand j’ai été incubée pendant 5h de temps. C’est vrai que cela a aussi duré », a expliqué la Diva qui a décidé de suspendre sa carrière pour se soigner.

Voir Aussi  Urgent-Le Khalife de Médina Baye a pris le/

Coumba Gawalo a par ailleurs ajouté que pendant la nuit, elle se pose tellement de questions sur cette maladie. « Je me couche jusqu’au milieu de la nuit et je me demande qu’est-ce qui m’est arrivée? » a-t-elle révélé en début d’émission avec les larmes.

En perdant sa voix des suites d’une intervention, Coumba Gawlo écarte le cas de l’erreur médicale.

« Ce n’est pas une erreur médicale. Je ne dois pas dire qu’il s’agit de ça. Je pense que c’est la volonté de Dieu. Je crois en Dieu. J’ai eu 30 ans de carrière, donc si je vis cette situation maintenant, c’est parce que ça devait arriver. Je me dis que c’est Dieu », a-t-elle dit, samedi, sur la TFM. « Pour moi, c’est normal », a précisé Coumba Gawalo Seck qui a arrêté provisoirement sa carrière après avoir perdu sa voix des suites d’une intervention.

Voir Aussi  Affaire Sweet Beauté : Adji Sarr Face Au Juge Aujourd’hui, Médiation Des Imams, Levée Ou Pas De L’immunité De Sonko…(Vidéo)

« J’ai des contrats et à cause de cette maladie, j’ai annulé la soirée du 14 février », a-t-elle fait savoir, indiquant qu’elle croit en Dieu après 30 ans de musique.

Invitée à évoquer l’année 2020 qui a été difficile pour tous les artistes à cause du covid-19, la Diva a indiqué que c’était une période « particulière » pour elle. « J’avais 8 dates dans 8 pays, mais tout a été annulé. C’est partout dans le monde. Il faut croire en Dieu », a soutenu Coumba Gawlo Seck qui remercie ses fans et les personnes qui la soutiennent dans ces moments difficiles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.