Les femmes enceintes éprouvent un véritable calvaire durant cette période de couvre-feu pour se rendre à l’hôpital. Ne pouvant pas quitter chez elles pour se rendre dans une structure sanitaire, faute de véhicule, elles sont obligées de recourir aux sapeurs-pompiers.

Désormais, selon L’As, elles n’hésitent plus à appeler le 18 pour pouvoir être acheminées dans les structures sanitaires par les sapeurs-pompiers.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.