« Depuis que les autorités nous ont placés  en quarantaine  le 2 avril dernier, nous sommes confrontés à  d’innombrables difficultés. » Tel est le cri du cœur lancé par le fils du chef de village qui  porte la voix des villageois de Kanehambé. Un village peuplé de près de 400 habitants qui se situe à 8 km après Kidira. 

Dans un élément audio envoyé à Dakaractu, Saïdou Kane raconte leur calvaire. Non sans occulter le geste fait par les autorités avant que le confinement ne soit instauré. « Au début,  les autorités  nous ont apporté le 04 avril dernier une aide composée de 18 sacs de riz, 5 cartons d’huile et 3 paquets de sucre  pour tout le village, ce qui est insuffisant », fait savoir le fils du chef de village de Kanehambé. « Nous sommes reconnaissants envers l’État et nous le remercions, mais il faut savoir que nous traversons des moments difficiles », soutient-il.

Voir Aussi  Visite de Macky Sall Keur Massar: Plusieurs sinistrés atteints d’Avc, le maire chassé

« Cela fait 16 jours aujourd’hui que nous sommes confinés, alors que nous avons un très grand village. Tout récemment, les autorités sont revenues nous donner 25 kg de riz, 5 litres d’huile et 3 paquets de sucre pour chaque  maison ce qui ne signifie  absolument rien », dit-il.

Du coup, il lance un cri du cœur pour que les autorités leur viennent en aide. Car les heures sont graves. « Nous sommes  très  fatigués. Nous mourrons  de faim et il ne nous reste plus rien aujourd’hui. Tout ce que les autorités avaient amené en terme de nourriture  est fini. Et nous  n’avons  plus où  aller », renchérit Saïdou. 

Voir Aussi  L’État du Bénin explique pourquoi il a détruit l’Hôtel de Yérim Sow (05 Photos)

Dans l’enregistrement audio, le fils du chef de village explique que même le bétail souffre de ce confinement. Il raconte : « L’autre  difficulté, c’est  qu’on nous a interdit de puiser de l’eau des puits, alors que nous n’avons pas d’eau. Chaque jour, on nous amène deux citernes d’eau, mais cela ne suffit pas pour tout un village. Alors que nous avons du bétail à  nourrir »
C’est  ainsi qu’il lance un message a

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.