Le président de la République, Macky Sall a pris part, hier vendredi, par vidéoconférence, à une réunion restreinte de chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine consacrée exclusivement à la pandémie du coronavirus. 

D’après des informations qui nous ont parvenues du palais présidentiel, il s’agissait notamment de “faire le point sur l’impact de la pandémie du Covid-19 dans tous ses aspects, et de définir une position africaine commune pour la riposte à la pandémie, tant à l’échelle continentale qu’en rapport avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux”.

D’ailleurs, dans son intervention, nous signale-t-on, le Président Sall a fait une analyse approfondie de la pandémie du Covid-19, ses conséquences sanitaires, économiques et sociales ainsi que les efforts internes de lutte contre la maladie.

“Il a, en particulier, fait des propositions allant dans le sens de l’annulation de la dette publique de l’africaine et du réaménagement de sa dette privée selon des mécanismes à convenir avec les partenaires, en appui aux efforts considérables déjà déployés par les pays africains”, informe le service de la communication de la présidence de la République. 

Qui note, dans la foulée, que les propositions de Macky Sall “ont été favorablement accueillies et seront reflétées dans la déclaration portant position africaine commune sur l’impact de la pandémie du Covid-19 et les mesures de riposte”.

A noter qu’à cette réunion initiée par le chef de l’État Sud-africain, Cyril Ramaphosa, président en exercice de l’Union africaine (Ua), ont également pris part le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, et le président de la Commission de l’Union africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.