Une nouvelle étude a révélé que le nouveau coronavirus pourrait se propager dans l’air sur environ 4 mètres (13 pieds). Soit plus du double de la distance actuellement recommandée pour l’éloignement social en public, rapporte une étude réalisée dans un hôpital de Wuhan et publiée par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies.

L’étude, menée par des scientifiques de l’Académie des sciences médicales militaires de Pékin, a testé des échantillons d’air et de surface provenant d’une unité de soins intensifs et d’un service de traitement de coronavirus à l’hôpital Huoshenshan de Wuhan, la ville de la province du Hubei où l’épidémie a commencé.

Selon l’étude, le virus était fortement concentré sur les étages de la salle, ce qui pourrait être dû à « la gravité et le flux d’air provoquant le flottement de la plupart des gouttelettes de virus vers le sol »

« En outre, la moitié des échantillons de la semelle des chaussures du personnel médical des soins intensifs ont été testés positifs », selon l’étude. « Par conséquent, la semelle des chaussures du personnel médical pourrait fonctionner comme des porteurs. »

L’agence mondiale de la santé ne s’est pour sa part, pas encore exprimé sur la nouvelle donne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.