l vient de parler pour la première fois, depuis sa sortie de l’hôpital Fann de Dakar où il était interné. L’émigré de Touba, Yaram Mar, rentré de l’Italie en début mars, est revenu aujourd’hui sur ce qu’il a vécu, ces derniers jours, avec sa famille.« Je demande pardon à tous les Sénégalais », a-t-il regretté, versant de chaudes larmes, dans un entretien exclusif avec les correspondants de la Rfm, à Touba.Yaram d’ajouter : « Si je savais que j’étais déjà malade du coronavirus, je n’allais jamais mettre les pieds dans le pays. Je suis Sénégalais comme tout le monde ».« Je n’ai jamais eu l’intention de contaminer ma famille. Ça m’a fait très mal », a juré le « Modou-Modou » qui a estimé que le Covid-19 est une réalité.Le « cas numéro 5 » avait contaminé plus de 20 personnes de son entourage notamment sa fille Bineta et son épouse. Cette dernière témoigne : « Le jour où Pape Diouf a succombé, j’étais à l’hôpital Fann avec lui, j’avais paniqué, mais on rend grâce à Dieu ».

Voir Aussi  Urgent- Aïda Diallo réagit après son interdiction à Ngabou « Naniou déf ... »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.