Depuis la survenue de la Covid-19 le 2 mars dernier et notamment avec la seconde vague du coronavirus, c’est l’hécatombe dans nos cimetières.

Les inhumations explosent. Si au cimetière de Yoff, 20 enterrements par jour ont été dénombrés, à Touba, l’on enregistre une moyenne d’inhumation de 35 corps par jour.
Parfois, l’on franchit allègrement la barre des 45 enterrements, selon le conservateur du cimetière Cheikh Abdou Bakhoum, repris par L’Observateur.

Voir Aussi  Comme en 2017, Ousmane Sonko est aussi convoqué en 3 mars

En 2020, 12 272 corps ont été inhumés au cimetière Bakhiya, dont 11.103 hommes, 1.168 femmes et 1 corps non identifié, soit une moyenne de 33 corps inhumés par jour.
Le cimetière Dangou de Rufisque reçoit 3 à 5 dépouilles par jour. Au cimetière de Louga, 10 corps sont inhumés par jour.

SENEWEB

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.