Décès de Mancabou et Idrissa Goudiaby : Les détails inquiétants des autopsies

Assane Ndiaye
Assane Ndiaye 21 juillet 2022
Mise à jour 2022/07/21 at 10:17
Décès de Mancabou et Idrissa Goudiaby : Les détails inquiétants des autopsies
Décès de Mancabou et Idrissa Goudiaby : Les détails inquiétants des autopsies

Libération, dans sa parution du jour, a dévoilé de nouvelles informations concernant les résultats des autopsies effectués sur le corps sans vie de Idrissa Goudiaby, décédé à Ziguinchor lors de la manifestation du 17 juin dernier de Yewwi.

La contre-expertise contredit la première autopsie qui indiquait que le jeune Goudiaby est mort à cause d’un objet contondant. En réalité, il est décédé par balle.

Voir Aussi  Résultats de l'examen gynécologique : le récit glaçant de la supposée victime de Kalifone

« Les lésions présentées par Goudiaby sont compatibles avec une mort violente par arme à feu avec orifice d’entrée endo-buccal commissural droite et orifice de sortie massétéro-parotidien droit responsable d’un choc hémorragique et du décès », renseigne le rapport.

Quant à François Mancabou, il est mort suite à une « fracture du rachis cervical ayant entrainé des complications neurologiques. Aucune trace de violence n’a été notée sur le corps de François Mancabou.

Voir Aussi  Drame à l’immeuble Kébé : le conseiller spécial du Médiateur de la République s’est suicidé
- La publicité -

Ses codétenus, tous auditionnés, ont confié que Mancabou, qui était debout dans un coin, a d’un coup foncé la tête en premier vers le mur.

Partager cet Article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mersin eskort -
eskişehir eskort