Dans l’affaire l’opposant au patron de l’Iseg, Mamadou Diop, l’ex-directrice de l’Institut supérieur d’Entrepreneurship et de Gestion (ISEG) vient d’obtenir la liberté provisoire.

L’ayant eu au téléphone, Dakaractu est en mesure de confirmer qu’elle sera donc sous contrôle judiciaire le temps que l’enquête suit son cours.

Pour rappel, Mme Aissatou Seydi est poursuivie pour faux et usage de faux et abus de bien sociaux.

Voir Aussi  Une fausse première dame: Une Sénégalaise vivant en Europe a aussi failli se faire arnaquer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.