Recalé lors du contrôle des parrainages, Gueum sa Bop a saisi le Conseil Constitutionnel pour faire annuler la décision de la Direction générale des Elections. Rendant son verdict ce mardi, l’instance a décidé de rejeter la demande de la coalition Gueum Sa Bop de Bougane Guéye Dani.

C’est une bien mauvaise nouvelle pour la Grande Coalition Gueum Sa Bop. Après la demande introduite au Conseil Constitutionnel, l’instance a décidé de la rejeter. Le Conseil constitutionnel considère que certaines des pièces produites par cette coalition ne comportent aucune signature et occultent les prénoms et noms des parrains, dont la taille et le numéro des cartes d’électeurs sont contestés.
Le Conseil constitutionnel donne raison à la DGE, qui considère que Gueum Sa Bop n’a pas atteint le nombre minimum de parrains demandé.

Voir Aussi  Manifestation de Yewwi : dix gardes du corps de Sonko placés sous mandat de dépôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.