La décision vient de tomber pour les 6 agents de santé de l’Hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga, impliqués dans le décès de Astou Sokhna. Ils viennent tous d’être déférés au parquet.

Les 6 agents de santé mis en cause dans le décès de Astou sokhna à l’hôpital de Louga, toutes des femmes, viennent d’être déférés au parquet près le tribunal de grande instance de Louga, informe la Rfm Ces femmes y ont été conduites peu avant 13 h.
Elles sont accusées de négligence dans la mort de Astou Sokhna, la dame enceinte de 9 mois qui s’est tordue de douleurs de 9h à 5h du matin, alors qu’elle devait subir une césarienne.

Voir Aussi  Affaire LGBT : Aly Ngouille Ndiaye vole au secours de Gana

A noter que ces agents de la maternité de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga ont été soutenus par leurs collègues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.