Le procès de l’activiste Assane Diouf qui était prévu, ce mercredi, au tribunal d’instance de Pikine-Guédiawaye, a finalement été renvoyé au 29 septembre. C’est l’avocat de la défense, Me Makhfouss Thioye, nouvellement institué, qui a demandé le renvoi.

A noter, toutefois, que la partie civile, qui s’était désistée, n’a pas comparu ce matin.

Pour rappel, Assane Diouf a été arrêté par les éléments du commissariat de police de Golf-Sud, pour destruction de bien appartenant à autrui. Cela fait suite à une altercation avec un automobiliste du nom de Moustapha Kébé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.