Malgré son refus de déférer à la convocation de la commission ad hoc qui l’a convoqué pour ce matin à 10 heures, la procédure de levée d’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko ira à son terme.

D’après des sources dignes de foi, la commission va constater son absence exactement comme ce fut le cas pour Khalifa Sall dans l’affaire de la caisse d’avance, et dresser un rapport qui devrait être présenté soit mercredi ou jeudi au plus tard.

Voir Aussi  Sonko refuse la liberté provisoire, voici l’acte de bravoure qu’il a posé devant le juge

C’est à ce moment seulement que la plénière va décider de lever ou non son immunité mais déjà, avec l’absence des deux députés de l’opposition Bamba Dièye et Guirassy, le projet va passer comme lettre à la poste,relate dakarmatin.

Le cas échéant, le parquet pourra désormais convoquer, comme un simple citoyen, Ousmane Sonko. Il sera loisible à Serigne Bassirou Guèye de confier l’audition à la Section recherche qui avait reçu la plainte de Adji Sarr, ou alors de saisir d’autres officiers de police judiciaire de son choix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.