Des ivrognes molestent une capitaine gendarme enceinte

356
Des ivrognes molestent une capitaine gendarme enceinte
Des ivrognes molestent une capitaine gendarme enceinte

Les faits ont eu lieu à la Place de l’Indépendance. Quatre ivrognes s’en ont pris à une capitaine de la gendarmerie enceinte après s’être procuré de deux cartons de vin.

Ivre comme un coq gaulois, l’un des ivrognes M. M. Ndiaye est allé s’asseoir près de la capitaine N. Cissé, laquelle était assise sur un banc avec sa maman.

Sommé de se déplacer, l’ivrogne a opposé un niet à la g endarme qui était sortie pour prendre de l’air. C’est ce qui a débouché sur une vive dispute entre les deux parties.

Après cet incident, capitaine Cissé alerte des policiers en faction à la rue Carnot, lesquels n’ont pas jugé nécessaire d’interpeller les quatre disciples de Bacchus.

Déçue, la gendarme a contacté les éléments de la brigade de Thiong qui se sont déportés sur les lieux pour arrêter les mis en cause.

Jugés hier, l’un des mis en cause ont été condamnés à six mois avec sursis pour violence et rébellion, les trois autres prévenus ont été relaxés de tous les chefs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.