En prélude de la tenue des élections locales prévues en 2022, l’ancien ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a démontré le rôle principal que les jeunes peuvent jouer lors des échéances électorales.

En effet, à en croire l’ancien ministre, ce sont « ceux qui ont 18 ans et plus, ce sont ceux-là que le vote intéresse. Ils sont 8 862 000 en 2020, soit 52% de la population. Partant de cette échelle, nous avions vu différentes catégories. Les jeunes de la tranche d’âge de 18-40 ans font 5 682 570. Ceux qui ont entre 40-60 ans font 2 073 000 et les plus de 60 ans font 9 260 », explique-t-il.

Ce dernier poursuit : « Si ont fait le cumul des deux tranches d’âges, cela fait moins que les jeunes. Donc, les jeunes (18-40 ans) représentent 65% de la population en âge de voter… Ces chiffres nous permettent de comprendre l’importance des jeunes aux prochaines élections », a-t-il précisé.

Toutefois, ajoute-t-il, il existe toujours dans le fichier électoral, des personnes décédées. « C’est la triste réalité parce que cette année, le nombre de personnes radiées du fichier est de 132 ou plus. D’ailleurs, chez moi à Linguère, je n’en ai radié que 14 », rapporte L’Obs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.